Au jardin

Un Pèlerin à Melgven !

Panique ce matin au dessus de Kerallé sur la commune de Melgven , les oiseaux s'envolent de partout , les Corneilles noires sont en colère et tentent de chasser l'intrus qui vient de se poser sur un des pylones EDF qui défigurent mon paysage ( je dis ça pour ceux et celles qui font tout un foin contre les éoliennes et qui s'en fichent de ces horribles pylones qui entourent mon village .... !! )

C'est un Faucon pèlerin ! Première observation pour moi de cet oiseau majestueux sur la commune . Chassé par les corvidés et un crécerelle , il a pris la direction de Concarneau .

J'ai juste eu le temps de prendre une photo de l'oiseau pour un partage avec vous .

Faucon pelerin a1

Gobemouche noir au jardin !

Belle surprise ce soir dans le jardin avec la présence d'un Gobemouche noir . C'est la première fois que j'observe cet oiseau autour de chez moi .

Image hébergée par servimg.com

Lire la suite

Le Potager (2)

Depuis quelques jours avec le soleil qui brille sur le Finistère , j'ai enfin pu sortir m'occuper de mon jardin et de mon petit potager .

Les semis sont en godets ( Tomates , poivron , aubergine , piments ... )

J'ai toujours le même plaisir à sentir l'odeur de la terre fraîchement retournée . Maintenant , le potager est paré mais il va falloir attendre un peu pour les premiers semis en pleine terre .

Avec tout ça , je n'ai pas eu le temps d'aller me balader dans la campagne où au bord de mer . Mais j'ai pu observer les oiseaux dans et autour du jardin .

Bon semi à toutes et à tous .

courgette-a1.jpg

De derrière la fenêtre

ciel-gris-a-keralle-02.jpg

Il y a des périodes dans l’année où le temps ne permet pas d’aller observer les oiseaux  le long de la côte ou dans les chemins de campagne. Pendant dix jours ici, nous n’avons pas vu le soleil. Bruines, brouillard et ciel gris faisaient le quotidien de nos journées. De plus, lorsque l’on commence le travail comme moi de bonne heure le matin, à part observer l’Effraie des clochers le long de la route, il n’y a pas grand-chose d’autre à noter. Lorsque je rentre l’après-midi, il ne me reste plus beaucoup de temps avant le coucher du soleil (C’est vrai que  les jours commencent à rallonger). Bien-sûr, il y a le week-end … Mais là, nous étions en pleine période de fêtes de fin d’année, et le mauvais temps ne prend malheureusement pas de pauses  le samedi et le dimanche !

Alors, heureusement qu’il y a le jardin où il y a toujours quelque chose à voir, même de derrière la fenêtre. Comme ce matin où entre deux averses de grêle, je peux observer les bécassines des marais qui se reposent en rang d’oignons. Elles sont douze au milieu du champ fraichement semé en blé, bientôt la végétation sera trop haute pour les observer. Je peux voir aussi un groupe d’alouettes des champs et deux goélands argentés qui tapent des pattes pour faire sortir des vers de terre. Avec ces deux goélands ce trouve un Vanneau huppé, tout seul, loin de son groupe posé dans un champ à 300 mètres de là. Deux choucas des tours sont posés sur une cheminée dans laquelle ils font leur nid tous les ans. Une Buse variable trône sur un poteau électrique et observe autour d’elle se qui se passe. Dans le ciel qui ça y est devient bleu pour un instant, une Corneille noire passe et repasse avec dans son bec, pas un fromage comme maître corbeau, mais une noix  qu’elle laisse tomber de temps en temps sur le champ pour tenter de la casser. A moins d’avoir de la chance de tomber sur une pierre, elle ne risque pas de casser grand-chose. Puis tout à coup, clac clac clac clac clac sur le toit de la maison !! Voilà la noix qui tombe de la gouttière sur la terrasse juste aux pieds du chat ! Mais elle va me casser une ardoise cette gourde ! Autour de la maison, le Pic-vert n’arrête pas de crier, ça fait quelques jours qu’il est tout énervé celui-là. A entendre chanter le Pouillot véloce, l’Accenteur mouchet  et la Tourterelle turque, ça a dû lui donner des idées pour quelques amourettes !

Dans le jardin, j’ai un poste de nourrissage pour les oiseaux en hiver. Mais il y a un petit problème qui fait que la fréquentation reste faible. Bien-sûr la douceur du temps fait que les oiseaux trouvent pitance dans la nature sans qu’on ait besoin de les aider. Mais là, c’est un autre problème qui vient de deux oiseaux … Non, je ne vais pas vous parler de prédateurs du style rapaces affamés, simplement de deux mâles de Fauvette à tête noire. Pas sociables pour un sou, ces deux oiseaux volent dans les plumes de tous les autres même des étourneaux qui sont pourtant plus gros … Et ils vont jusqu’à engueuler le chat s’il se balade dans le coin ! Je pensai avoir trouvé le truc pour les calmer en installant de l’autre côté du jardin les boules de graisse dont ces oiseaux raffolent … La hache de guerre n’a malheureusement été enterrée que quelques jours et mes deux guerriers sont repartis à chamailler tous les autres oiseaux du jardin !

Bon, le temps d’écrire ces quelques lignes et le ciel est bien gris, la pluie tente de dessiner un arc en ciel … C’est joli mais ça veut dire que ça va arroser dans peu de temps.

A bientôt pour une balade en images.

Le potager (1)

semences-de-salade-pour-site-01.jpg

Voilà , pour moi c'est le retour au potager à remuer la terre , la préparer pour les futurs semis . Dans des caissettes au chaud de la maison , des petits plants de tomates , poivrons , piments et courgettes montrent le bout du nez . En pleine terre sous une mini-serre , des pommes de terre , oignons jaunes et salades vertes sortent de terre . Comme je n'ai pas beaucoup de place pour le potager , je ne mets que quelques tubercules pour pouvoir déguster des pommes de terre nouvelles . Je n'ai pas encore semé mes carottes , alors que je sais que d'autres l'ont fait depuis février .

C'est vraiment pour moi un plaisir de voir germer toutes ces plantules qui vont bientôt devenir un plaisir dans l'assiette .

Déguster les légumes de son potager est un grand bonheur , ne pas utiliser de produits chimiques en est un autre !! Produire ses propres légumes ne nécessite pas une grande expérience ni beaucoup d'espace ; quelques mètres carrés suffisent !!

N'oubliez pas de cultiver d'autres délices du jardin que sont les fruits ( pommes , fraises , prunes , pêches , kiwis ....)

N'oubliez pas non plus de partager quelques plants , graines boutures et idées avec les copains ... C'est souvent comme ça que vient la passion du potager .

Et puis , une fois au jardin , vous trouverez toujours un instant pour contempler l'oiseau qui chante dans le cerisier , le papillon qui tourne autour des premières fleurs de l'année , l'abeille dans les bruyères ....

Bon semi à toutes et à tous .

Où sont mes bécassines ?

Bécassine du jardin

J'avais pris l'habitude depuis plusieurs années , d'observer sur ma pelouse à quelques mètres de ma fenêtre , les bécassines des marais . Elles avaient pris possession d'un terrain à cent mètres de chez moi . Depuis l'année dernière une maison a été contruit sur ce terrain . Les bécassines ne viennent plus se reposer là , il m'arrive de les voir passer ou d'entendre leurs cris . Mais plus de les observer sur la pelouse à rechercher des vers et autres larves .Heureusement , les images restent . Voici donc une petite vidéo que j'ai tourné l'année dernière .

Becassine-des-marais-site1.jpg

Janvier aux odeurs de printemps

Que ce passe-t-il ?

couleurs-du-jardin-01.jpgJe crois ne jamais avoir vu un mois de janvier aussi doux , mais c'est vrai , que notre mémoire fait souvent défaut sur les questions météorologiques ( n'est-ce pas Dan ? ). Sur cette photo on peut voir quelques fleurs du jardin ainsi que les framboisiers qui me donnent de jolis fruits . Dans le potager , j'ai encore de belles salades , des betteraves rouges , des choux et des carottes . Il y a quelques jours , j'ai mangé des pommes de terre nouvelles , un petit kilo de ces tubercules qui ont poussé dans un coin du potager sans que je m'en occupe . Et cette pelouse qui n'arrête pas de pousser .

Lire la suite

A la mangeoire (2)

Etourneau sansonnet

J'ai bien l'impression qu'il va me falloir beaucoup de graines cet hiver , vu le nombre d'étourneaux à ma mangeoire .

C'est la première année où cela arrive , les autres fois ils restaient manger à terre sous la mangeoire .

Il est vrai qu'il y a un dortoir à moins de 100 mètres de là cette année .

etourneau-sansonnet-k1.jpg

Lire la suite

A la mangeoire

Pinson-du-nord-site1.jpgAvec le froid qui arrive , j'ai mis en place les mangeoires pour aider les oiseaux à se nourrir .

Après avoir nettoyé les mangeoires avec de l'eau savonneuse et désinfecté avec une solution javellisée . Je les ai placé à deux endroits différents du jardin pour éviter que les oiseaux plus timides soient chassés par les autres .

Il est important de nettoyer les mangeoires régulièrement (quotidiennement pour les mangeoires à plateau ) afin d'éviter la transmission de maladie par les fientes ou les restes d'aliments . Il ne faut donc pas laisser s'accumuler dans les mangeoires , de grandes quantités de nourriture non consommée .

Ne pas oublier un point d'eau

et

Attention aux chats lorsque vous posez votre mangeoire dans un coin du jardin , faites à ce qu'ils ne puissent l'atteindre .

neige-28-nov-2010.jpg

Lire la suite