Le narcisse des Glénan

  De chez moi je peux apercevoir par temps clair , un bout de terre qui dépasse de l'océan au large de Concarneau ... Les Glénan . Sur l'une des îles de cet archipel , l'association Bretagne vivante a créée en 1974 la réserve naturelle de Saint-Nicolas qu'elle gère avec succès et passion . Sur ce bout de terre une fleur délicate d'une vingtaine de centimètres , jaune pâle nous offre sa splendeur trois semaines par an au mois d'avril . Cette fleur est le Narcisse des Glénan ou "Larmes d'anges"  (Narcissus triandrus L.) . Découvert seulement en 1803 , il est adapté au sel et ne se reproduit que par graines , une exception pour une plante à bulbe . Longtemps on l'a cru endémique et pourtant la découverte de " cousins " en Espagne et au Portugal a éclairci un des mystères de ce narcisse . Son apparition au XIX° siècle s'expliquerait par l'échouage d'un navire portugais transportant des bulbes vers la Hollande .

Même s'il en existe de nos jours une version horticole . La protection de ce bijou au Glénan reste un challenge pour l'association et tous les bénévoles qui s'y intéressent . Ce narcisse délicat exige une pelouse rase sans guano ni jacinthes sauvages qui lui font de la concurrence .

Tous les cinq ans , les pieds sont scrupuleusement comptés .

- 800 pieds à la fin des années 70

- 140 000 pieds en 2003

Alors si un jour vous mettez les pieds sur ce petit coin de paradis , sachez qu'il est strictement interdit de cueillir ces fleurs et évitez de les piétiner . je sais que la zone est bien abritée et délimitée contre le piétinement humain ... Mais la dune à Trévignon aussi ... Et pourtant !!!

Un site qui vous raconte l'histoire de cette plante :

Iris-bulbeuses

Un livre qui vous en dira plus sur Saint-Nicolas et ses narcisses :

Collection Penn ar Bed

Commentaires (4)

1. Marc Solari (site web) 08/05/2011

L'histoire intéressante de ce Narcisse que je ne connaissais que de nom .
Marc

2. Le Coz Gérard 09/05/2011

Bonjour Yves,
Tu es donc allé aux Glénan, sans (s), mais oui, c'est là qu'on reconnaît le gars du coin. Veinard! va. Comme disait un certain homme politique: "c'est à nous ça" !!
Et dire que je n'ai jamais mis les pieds sur ce petit coin de paradis pourtant tout proche... Reconnaissance à tous ceux qui se décarcassent pour pour préserver ce site avec le résultat que l'on sait et à toi pour nous faire partager ce trésor.
"Sravik dougall" autre trésor est susceptible de nicher sur l'Ile aux moutons. Mais là aussi il faut beaucoup de protection. Si tu sais quelque chose fait nous partager cet évènement.
Amitiés,
Gérard

3. natchirs44 10/05/2011

J'ai réussi, mon ordi ramait je pense
oui j'ai un drôle d'oiseau sur mon blog,
si tu as un moment, je pense que tu me donneras son petit nom ...
il n'a rien voulu me dire
tes photos sont de plus en plus belles !! bravo
Sur ce en attendant de te relire , bonne journée
Nat@+

4. Etincelle 11/05/2011

C'est une rareté que ce joli petit narcisse. J'ai plusieurs Flores à la maison mais aucune ne le mentionne. Sur la Grande Flore de Gaston Bonnier on parle de Narcissus calathinus Je pense que c'est celui-ci mais sous l'ancienne nomenclature, la nouvelle étant Narcissus triandus ssp capax C'est ça ?
En tout cas, y'a pas besoin de savoir son nom scientifique pour être sûr qu'il est bien mignon ce rare petit narcisse.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau