La folle histoire des algues vertes ..... (suite1)

Les oiseaux de nos côtes de la baie de Concarneau , n'avaient pas encore trop à se plaindre des algues vertes ... Et bien en cette fin octobre c'est la catastrophe aussi sur nos plages .

"Depuis une semaine, une marée verte a envahi le Cap-Coz et la plage de Kerleven. Le fond de la Baie de Concarneau n'avait jamais connu un tel phénomène. «C'est du jamais vu! En deux jours, les services techniques ont ramassé 1.500m³. Jusqu'au 28 août, nous n'avions collecté que 1.000m³. Aujourd'hui, nous en sommes à 5.200m³. La Forêt-Fouesnant en est à 4.200m³. Il est à craindre que nous atteignions les 10.000m³ à la fin de l'année. Contre 6.000m³ en 2008», convient le maire fouesnantais Roger Le Goff. Ces derniers jours, une noria de camions et remorques a ainsi fait la navette entre les plages et le centre de Kérambris, où sont stockées et traitées les algues vertes récupérées."

Le Télégramme de Brest .

.Blog de Caro. M


 

Commentaires (4)

1. JEAN MICHEL (site web) 30/10/2009

MERCI YVES D ETRE PASSE SUR MON BLOG ET POUR LE COMMENTAIRE
JE VOIS QUE TU EST AUSSI UN PASSIONE DE LA NATURE
DESQUE J'AURAIS LE TEMPS JE T ASSURE QUE J EPLUCHERAIS TON SITE
AMICALEMENT
JEAN MICHEL

2. Marc Solari (site web) 02/11/2009

Bonjour Yves
Je vois que la catastrophe algues vertes ne fait qu'empirer.Je me demande jusqu'où il faudra que cela aille pour que l'on se décide enfin à prendre des mesures et ne pas se contenter de discours.
Les causes sont connues depuis fort longtemps quand donc nos politiciens oseront ils s'attaquer au problème?
Il est bon que tu en parle et que tu rende les autre attentifs car avec les journaux et les médias de plus en plus aux ordres l'information a bien du mal à circuler.
Amitiés
Marc

3. Etincelle 03/11/2009

Impressionnant ces quantités !
Où vont pouvoir se réfugier les mignons bécasseaux sanderling si toutes les plages sont envahies par ces algues toxiques ?

4. Yves 03/11/2009

Ils iront surement sur d'autres plages , d'un autre littoral .... !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau