La rivière Aven (29)

 

L'Aven est un joli fleuve côtier du Finistère sud , constitué  d'un estuaire envahi par la mer. Il prend sa source dans la région de Coray et se jette dans l'océan au niveau de Port-Manec'h sur la commune de Nevez .

Il passe par Pont-Aven,  cité des peintres aux nombreux moulins ............." Pont-Aven ville de renom, 14 moulins, 15 maisons."

 

L'Aven dans le bois d'amour.

 

De belles balades dans les chemins du bois d'amour .

 

Aux pieds du moulin neuf on peut apercevoir des truites et des saumons hôtes de la rivière

 

En pleine ville on y trouve les chaos impressionnants lorsque l'eau est forte .

 

La promenadeXavier Grall , un havre de paix pour les bergeronnettes des ruisseaux et canards colverts .

 

Le moulin du grand poulguin à marée basse , là où fini le son de la rivière avant le calme estuaire .

Un pêcheur de crevettes au petit matin .

Et nous arrivons au Hénan sur une rive et Trémor sur l'autre .

Commentaires (5)

1. Hervé 22/08/2012

l'Aven est elle une rivière ou un fleuve ?
L'on m'a appris à l'école qu'une rivière était un cours d'eau qui se jetait dans un fleuve et qu'un fleuve se jetait toujours à la mer.
Pourquoi appelez vous l'Aven rivière ?
Merci

2. Yves 23/08/2012

C'est vrai tu as raison Hervé , l'Aven est un fleuve . Ça n'est pas d'aujourd'hui que nous appelons ce fleuve rivière car Aven vient du vieux breton Avon qui veut dire rivière .

3. Denis S 23/08/2012

Bonjour ,
Oui , l'Aven comme son voisin le Bélon est un fleuve . Je crois que l'on nomme rivière dans le langage courant ces petits fleuves pour les différencier des grands fleuves comme la Loire . Alors on fini par oublier le vrai sens des mots .
Pour ce qui est de rivière en Breton :
Le mot rivière ou fleuve est traduisible de plusieurs façons du français au Breton : stêr ou encore riñvier qui a d'autres variantes reñvier, rinier, richer ou encore Aven , avon ...
Denis

4. Yves 23/08/2012

Donc , un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans une mer ou dans l'océan . Alors , les ruisseaux de Rospico de Brigneau de Merrien sont aussi des fleuves .

5. Dupdup (site web) 23/08/2012

Je partage aussi le questionnement de Yves.
Effectivement, d'après le Larousse, le fleuve est un cours d'eau qui se jette à la mer.
Mais pour le Petit Robert (je n'ai que l'édition de 1977), la définition de fleuve est la suivante : "Grande rivière (remarquable par le nombre de ses affluents, l'importance de son débit, la longueur de son cours), spécialement lorsqu'elle aboutit à la mer". Ce qui n'est pas tout à fait la même chose.
Je n'ai évidemment pas de compétence pour trancher entre le Larousse et le Petit Robert, mais, dans mon esprit, la notion de fleuve est très liée pour moi à la notion de quantité (quantité d'eau, quantité d'affluents, quantités de villages traversés, ...). Et quand on regarde les expressions usuelles liées au mot fleuve, là aussi on retrouve cette notion de quantité : "fleuve de boue", "fleuve de lave", "fleuve de sang", "fleuve de larmes", "discours fleuve", "romans-fleuves", ...
Sans doute est-ce à cause de ces mots qu'il y a une confusion autour de la notion de fleuve pour laquelle vous n'êtes pas d'accord.
Mais j'ai plutôt tendance, comme Yves, à trouver bizarre qu'on appelle "fleuve" le moindre ruisseau qui se jette à la mer.
La prochaine fois que je fais pipi dans la mer (si si, ça a dû m'arriver !), je demande à ma femme qu'elle vienne voir le "long fleuve tranquille". Je crois qu'elle aura raison de me traiter de vieux présomptueux !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau