Ecaille du séneçon

Tyria jacobaeae

L' ÉCAILLE du SÉNEÇON, ou "GOUTTE de SANG" ou "Carmin"!
Envergure : 32-42 mm.
Habitat: Milieux ouverts et secs ou peu humides: prairies, bords de chemins, éboulis et dunes côtières. La présence importante de la plante hôte est une condition nécessaire.
Période de vol : Mai à Août.
Nombre de générations : 1
Chenille : La chenille est jaune orangé vif avec un anneau noir sur chaque segment. La tête est noire. Elles vivent en colonies importantes sur les plantes hôtes et sont toxiques par absorption des substances vénéneuses. Il y a donc peu de prédateurs.
Plante hôte : Séneçon jacobée (Senecio jacobaea) et, dans les zones montagneuses Tussilage pas-d-âne (Tussilago farfara) et les Pétasites, en particulier le Pétasite officinal (Petasites hybridus)

 
Voici un papillon de nuit, donc un  "Hétérocère", par opposition aux "Rhopalocères" que sont les papillons diurnes. On peut pourtant le voir voler de jour . L'écaille du séneçon est de la Famille des Arctiidae, représentée en France par à peu près 70 espèces, dont bon nombre vivement colorées. Elle vole de mai à juillet, en une seule génération. L'espèce occupe pratiquement toute la France, en deçà de 1600 m d'altitude . Ce papillon tend  à se raréfier, même s'il est plus présent dans le sud. L'insecte est rouge et noir ceci pour avertir les prédateurs. L'hémolymphe * comporte en effet des composés cyanhydriques, d'où une toxicité .  Les Zygènes sont pareillement dotées, et ont souvent la même allure générale, mais c'est là l'expression d'une convergence, et non d'une parenté ...

* L'hémolymphe est l'équivalent du sang  chez les arthropodes ( insectes , araignées ... ) . S'y côtoient des molécules de transport de l'oxygène , les nutriments , vitamines,  et autres molécules indispensables, ainsi que les déchets produits par l'utilisation de ces derniers, qui sont éliminés par les  néphridies (équivalent fonctionnel des reins).

Commentaires (8)

1. Etincelle 01/06/2009

Effectivement, ce petit papillon a copié sur les zygènes ...
Ou bien est-ce l'inverse ?
Ma parole, on en apprend des choses ici !
Très intéressant !
Une critique ?
Il manque la détermination de la fourmi au premier plan ... LOL

2. Marc Solari (site web) 01/06/2009

Une très belle image je viens de voir la première de l'année ici aussi.Chez nous elle est devenue très rare .

3. Yves (site web) 01/06/2009

J'ai été aussi agréablement surpris de la trouver dans mon jardin ce matin , j'ai cru tout d'abord à un Zygène .

4. Dupdup (site web) 06/06/2009

Si l'hémolymphe des écailles contient du cyanure, je m'étonne que les personnes qui ont des belles-mères acariâtres n'ont jamais pensé à utiliser au mieux cette propriété.
Allez, hop, un p'tit papillon dans la tasse du matin !
Et seneçon pas les occasions qui manquent !

5. Yves (site web) 06/06/2009

Seneçon pas des manières !!!!

6. Claudie (site web) 05/03/2012

Bien belles photos ! Merci !
Je n'ai pas reconnu les deux plantes sur lesquelles ellent posent. Pas des séneçons en tout cas
Dommage que le choix de couleur rende le texte illisible

7. Yves 05/03/2012

Merci Claudie . J'ai pas mal d'article à revoir question couleur de texte . Lorsque j'avais mis en page ces articles , le fond était noir ... Comme on peut le voir , j'ai encore du boulot à tout remettre en ordre !!!
Le papillon est posé sur une fleur de pivoine .

8. yves 05/03/2012

Voilà , c'est plus lisible comme ça !!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau