Le 12 avril 2014 La Laïta

Le long de la Laïta ...

Ce joli fleuve fait la une des journaux nationaux tous les hivers à cause de ses crues qui inondes Quimperlé .

Alors , quand on le regarde couler tranquillement en suivant paisiblement son chenal comme ce matin , on ne peut imaginer les douleurs qu'il engendre aux riverains .

Laita a1La Laïta à Clohars-Carnoët

Entre le Pouldu et l'Abbaye Saint-Maurice , si vous observez bien la rive d'en face ( Guidel ) , vous finirez par découvrir une héronnière . On peut y observer l'Aigrette garzette et le Héron cendré entrain de couver .

H ronni re la ta 01Héronnière de l'anse du Moulin De Beg Nenez à Guidel  ( Morbihan )

La photo n'est pas terrible car il y a quand même 200 mètres entre les deux rives .

__________________________

La balade matinale avec l'ami Gérard se prolonge vers Saint-Maurice pour une rencontre magnifique avec les Pic noir ... Enfin plutôt  les Pics noirs , un couple . Un mâle tout énervé qui nous tourne autour en criant et ensuite l'envol de la femelle qui elle , silencieuse , passe au dessus de nous ... Pour disparaître tous les deux dans un dernier cri .

Pas d'images de cette rencontre avec les pics , alors je vous présente une Aigrette garzette . Celle-ci était blessée à la patte droite .

Aigrette garzette l1Aigrette garzette

Sur le mur qui borde la rivière , pousse en bouquets rampants la Cymbalaire des murs ou Ruine-de-Rome .

Ruine de rome g5Ruine de rome g4Ruine-de-Rome

Le Pinson des arbres nous accompagne le long de la balade , avec son chant d'amour , qui ouvre le festival du printemps .

Pinson des arbres d2Pinson des arbres

Un dernier coup d'oeil sur l'entrée de l'Abbaye et son cadre magnifique sous un soleil breton ... Il est temps de retourner vers le Trévoux pour boire le verre de l'amitié !

Clohars carno t 02Kenavo et à bientôt pour une nouvelle balade sur

Naturepassion .

N'oubliez pas que vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir ... !

Commentaires (8)

1. marie-claude 13/04/2014

Waouh Yves , Superbes les photos de Cymbalaires !
Très bel endroit en effet pour la promenade .
Amicalement
M.C

2. jean 14/04/2014

Bonsoir Yves, superbe endroit que j'affectionne particulièrement. Hier, dans la forêt du côté de Penhars, il y avait également un couple de pics noirs, mais je n'en ai pas vu la couleur ! Bonne soirée

3. Dupdup (site web) 30/04/2014

Ce cours d'eau est magnifique !
Marie-Claude nous dit "superbes les photos de cymbalaires". J'imagine effectivement que lorsque le sein bat l'air il y a moyen de faire de superbes photos ! Encore faut-il ne pas être troublé par la chose ... !

4. Yves 01/05/2014

Mais où était-on lorsque le cymbalaire apparu ?

5. Le Coz Gérard 02/05/2014

Merci Yves pour cette belle restitution.
Depuis, je suis retourné 3 fois à Beg Nenez. Au total il y a au moins 9 nids de Hérons cendrés et 9 d'Aigrettes garzettes.
Le 24, nous avons parcouru toute la rive gauche depuis l'abbaye jusqu'à Beg Nenez.
Le sentier côtier passe à 200m de la héronnière. Aucun nid (heureusement) n'est visible. A cet endroit nous avons trouvé un nid de Mésange à longue queue, non prédaté à ce moment!, dans une touffe de lande.
Le 25/04, 1 jeune héron est volant et se déplace d'arbre en arbre tandis que dans le nid le plus haut (celui avec la ficelle bleue) on aperçoit 1 seul poussin de peu de jours. Etaient également présents 3 Hérons garde-boeufs en plumage nuptial.
Retour en Auvergne depuis hier avec ce matin de belles obs. à l'écopôle.
Retrouvailles au Trévoux fin août, grand prix de Plouay oblige, gast!! (Et un bon rosé de Corent...)
Amitiés,
Gérard

6. nrj 03/07/2014

Yves, c'est juste à prendre comme une précision.
Ce n'est pas tant la Laïta (passé la ville) qui "fait la une des journaux tous les hivers à cause de ses crues qui inondent Quimperlé". Mais plutôt ses 2 "constituantes", l'Isole et l'Ellé (celle-ci a donné le nom Kemper Ellé), confluant au centre de la basse-ville de Quimperlé et venant de zones intérieures (29 et 56) à forte pluviométrie et dégâts de la vie moderne dont talus arasés...

Et on peut regarde couler tranquillement la Laïta même en hiver sauf en décrue bien sûr. De toute manière ses berges, sauf au début (Quimperlé sud), ne sont guère habitées (dont forêt de Toulfoen, domaniale). Et jolies balades...

7. Gilbert 03/07/2014

@ NRJ
Oui bien sûr que l'Ellé ,l'Isole et leurs affluents sont à l'origine des crues !Mais par exemple , si j'habite Quai Brizeux ou Quai Surcouf et qu'en hiver j'ai de l'eau jusqu'à l'étage , c'est bien la laïta qui en est la cause par l'effet des marées .
Cordialement
Gilbert

8. nrj 04/07/2014

@Gilbert : c'est juste, je n'avais pas pris assez de précautions dont effet des marées, et cette année la "une" a été faite par l'effondrement d'une maison au bord de l'un des confluents (ellé je crois). Excuses aux riverains des quais brizeux et surcouf, entre autres.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau