Balsamine de l'Himalaya

Balsamine de l'Himalaya

Impatiens glandulifera


Cette fleur qui vient de l'Himalaya photographiée le long de la rivière Ster-Goz à Bannalec , a été introduite en Europe ( 1837 Dresde ) comme plante d'ornement . Elle a fini par se naturaliser dans les lieux humides où des peuplements denses mènent une concurrence aux plantes locales . Certains les déracinent pour protéger les espèces locales .

La tension extrème qui s'accumule dans la capsule fait que lorsqu'elle éclate spontanément ou au toucher , les graines sont projetées très loin de la plante mère ( jusqu'à 7 mètres )


Commentaires (2)

1. Le Coz Gérard 21/08/2011

Bonjour Yves,
La balsamine de l'Himalaya fait partie de ces espèces invasives qui s'installent au détriment des plantes autochtones.
Dans maints endroits elle est en concurrence avec la renouée du Japon. Comme la renouée démarre plus tôt c'est elle qui gagne et se répand.
La balsamine a en tout cas, comme tu le montres, et à la différence de la renouée, la vertu de nous offrir ces jolies inflorescences.

Amitiés,
Gérard

2. Dupdup (site web) 22/08/2011

Effectivement, comme le dit Gérard, la balsamine (l'une des centaines de plantes invasives que l'on trouve sur le territoire français), a l'avantage sur la renouée du Japon de nous présenter de belles inflorescences colorées. Mais cela n'enlève rien à la beauté de la renouée du Japon. Il ne faut pas oublier que si cette renouée est devenue une véritable plaie (notamment chez moi en Franche-Comté) c'est parce qu'elle a été introduite pour sa beauté qui en fait l'une des plantes les plus décoratives qui soit (elle est notamment présente dans la plupart des parcs des châteaux).

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau