la montagne Sainte Victoire

Promenade dans la montagne Sainte Victoire

Symbole de la Provence, comme le mont Ventoux et la la sainte Baume, signal du pays d'Aix, motif privilégié de Cézanne, la montagne Sainte-Victoire culmine à 1011 m.

Sur ce diaporama , Notre chère Etincelle nous en met plein les yeux avec de magnifiques photos .

la montagne héberge une faune et une flore préservées et abrite une réserve naturelle qui protège un important gisement d'oeufs de dinosaures. De l'abrupt versant sud, haute falaise minérale, aux pentes douces et végétales du versant nord, le massif offre une palette d'itinéraires entre randonnée sportive et balade familiale.
Si les sentiers de crête rassemblent les amateurs de panoramas grandioses, les chemins sillonnant les coteaux et les plaines de la campagne aixoise côtoient un patrimoine local où, à l'image des restanques, nature et culture sont étroitement liées.

Images oétincelleo

Musique de Keith Jarrett (The Köln concert).

"A la sortie d’un virage de la petite route qui mène à son pied, la Montagne Sainte Victoire apparaît dans toute sa splendeur, grandiose, ses falaises de calcaire illuminées par le soleil matinal.

Comment résister à cet appel qui résonne alors au fond de soi …

Escalader ces parois, explorer les moindres recoins, découvrir la végétation printanière, parvenir enfin au sommet et parcourir ces crêtes ventées, les yeux émerveillés par un époustouflant panorama à 360°.

Si le versant nord, une grande pente inclinée, permet de rejoindre la crête sans danger, la face sud, bien que parcourue par une petite dizaine d’itinéraires, ne se laisse pas apprivoiser par les promeneurs tranquilles.

Non, ici, il faut mettre les mains plus d’une fois, il ne faut pas avoir peur du vide, il faut parfois chercher le passage au milieu d’un dédale de rochers et il est même par endroits interdit de tomber car la chute serait fatale.

Mais quelle récompense quand, une trentaine de mètres sous le sommet, vous entrez dans une grotte naturelle (la grotte de Garagaï) dont le plafond troué comme un gruyère abrite les nids des agiles et bruyants martinets à ventre blanc. Il suffit ensuite de grimper à l’intérieur de la grotte qui vous conduit jusqu’au sommet.

C’est alors le soulagement des pentes douces, le danger derrière nous, la tension qui diminue et la découverte de délicates fleurs comme la jolie petite tulipe sauvage.

Pas difficile de comprendre la fascination exercée sur Cézanne, par cette belle Montagne Sainte Victoire !"

Etincelle  

Commentaires (1)

1. Etincelle 29/05/2009

Ton idée de faire cette rubrique "Sur les pas d'Etincelle" me touche beaucoup.
J'espère que j'en serai digne.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau