Le 14 août 2009 Ster-Goz

Me voici cet après midi à Pont Meya sur la rivière du Stergoz entre Bannalec et Melgven .

Le Pont de "Pont-Meya "

Pas un pêcheur à la truite sur les rives pourtant il y a des gobages sur les éphémères . Magnifique insecte dont le nom est dû à la brièveté de sa vie .

Ephémère du Stergoz

Elle finira par tomber à l'eau au grand bonheur d'une belle truite fario qui est cachée sous les noisetiers , bien à l'ombre dans les eaux claires .

Poste à truite sur le Stergoz .

Dans les herbes sur les rives , le papillon machaon vole de Berce en Cirse majestueusement .

Machaon

Machaon

Le papillon Lambda se repose sur une fougère .

Noctuelle gamma

Sur ses  ailes avec un peu d'imagination , on peut y voir un visage qui vous fixe de ses yeux comme sur un masque africain.

Je passe le petit pont de bois superbement restauré avant d'arriver au Moulin Blanc , pour revenir sur Pont-Meya . Sous le pont une belle truite gobe dans le courant . Deux buses tournent dans le ciel juste sur le bleu entre les nuages en poussant un cri puissant .

Le petit pont de bois .

 Sur la droite une pancarte de l'AAPPMA du Stergoz avec la réglementation pour la pêche sur ce parcours .

Sur l'autre rive , une vipère péliade se repose dans les herbes fraîchement coupées , attention de marcher dessus avec des petites chaussures . Ce serait le seul risque avec ce serpent qui a tendance à ne pas demander son reste et fuit devant vous sans problème .

 Vipère péliade

Dans ces mêmes herbes monsieur et madame Argus bleu ont des choses très importantes à faire avant la fin de leur vie ... Donner la vie pour perpétuer la race .

Les préliminaires

Aahhh l'amour .... !!!!!  Bon ne tentez pas la position ... Hé hé hé !!!

Après avoir laissé nos Argus à leur s affaires , je passe le pont de Pont-Meya pour me diriger vers le Pont de Keramperchec

Pont-Meya

On trouve sur ces rives des tas d'insectes .... En voici quelques un .

Asilides (Hexapodes, Diptera, Asilidae) Une mouche de cette espèce grande prédatrice .

 Chrysotoxum bicinctum

La lepture tachetée Leptura maculata

la Marginée Lomaspilis marginata

 Necrophores Vespillo

 la femelle de cette espèce adapte le nombre de larves au volume des victuailles disponibles, et le cas échéant de "cannibaliser" la progéniture en surnombre. Cette régulation "réfléchie" est exceptionnelle chez les insectes, mais par contre bien connue chez certains oiseaux, tels les rapaces.

Panorpe commune ( femelle )

Un pholque qui tisse sa toile

 

Et pour finir voilà l'hôte de ces rives , le caloptéryx vierge

 

 

Commentaires (6)

1. dominique migliani (site web) 15/08/2009

excellentreportage sur un coin de nature comme je les aime.merci à toi.

2. Marc Solari (site web) 23/08/2009

Une superbe ballade à travers la belle campagne bretonne et bien documentée .
Merci de nous faire connaitre ta région.
Amitiés
Marc

3. Etincelle 26/08/2009

Bien intéressante, la balade du jour !
La lepture tachetée va-t'elle parfois sur d'autres plantes ?
Il semble que oui et pourtant chaque fois que je l'aperçois, c'est sur ces grandes ombellifères.
Parait-il que cet insecte ne vit que 2 à 3 semaines ...
Tu es passé au bon moment !

4. Yves (site web) 27/08/2009

C'est vrai Etincelle que les adultes ont une vie très brève , moins d'un mois !!

5. gérard cailleaud 29/08/2009

très belles photos et grandes connaissances sur les insectes bravo

6. Yves 29/08/2009

Merci Gérard d'avoir fait une balade sur ce site

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau