La rivière et la prairie

La rivière et la prairie

Fable

Causant avec la Prairie,
La Rivière adroitement
Rabattit sur le torrent ;
Je suis sa meilleure amie ;
On croit qu'il est mon parent,
À cause de la ravine,
Qui se prétend ma cousine,
Et dont on dit qu'il descend.
Je serais désespérée
De dire à d'autres qu'à vous
Ce qu'en pense la contrée ;
Mais il y passe, entre nous,
Pour un scélérat insigne,
Il a fait un trait indigne.
Quelque part, près de ces lieux,
On sacrifiait aux Dieux.
Il part du haut de la cime ;
Comme un foudre il se répand,
Entraîne, chemin faisant,
L'idole, le desservant,
Les dévots et la victime.
Il n'a pas de lit certain ;
Mais, dans son cours libertin,
Quelque part qu'il s'achemine,
Il saccage, déracine ;
Il s'élance avec fureur,
Précédé par la terreur
Et suivi de la ruine.
Son cours est un vrai fléau.
Ce n'est pas que je me loue ;
Mais regardez bien mon eau,
Vous n'y verrez pas de boue.
Je m'écoule, à petit bruit,
Et, partout sur mon passage,
Plaine, bosquet, pâturage,
Tout s'engraisse, tout fleurit...
La Prairie, impatiente,
Dit, le ciel en soit béni :
La gloire en revient à lui,
Qui vous ménagea la pente.
Mais si, changeant de niveau,
Vous tombiez d'un peu plus haut
Que ce torrent si coupable,
Vous seriez plus intraitable.
Plaignons les gens dont les penchants sont forts :
Il doit leur en coûter pour vaincre la nature :
Quand ils font mal, sans doute ils ont des torts,
Mais Dieu seul en sait la mesure.

Jacques CAZOTTE (1719-1792)

Commentaires (7)

1. Etincelle 29/06/2010

Je ne vois pas les choses comme ça ...
Le torrent est sauvage, imprévisible et indomptable, c'est ce qui me plait.
Et mieux vaut avoir des "penchants forts" qu'être fade et sans passions.
Et d'abord, pourquoi les gens qui ont des "penchants forts" ne devraient faire que mal ? Ils doivent, je pense, faire autant bien que mal ou autant mal que bien si on veut.
C'est toujours mieux que de ne rien faire !
Bon, ben, c'était juste ma petite réaction à ce poème.

2. Yves (site web) 29/06/2010

Moi je préfère au torrent la petite rivière qui coule tranquillement dans le bocage ... Question de tempérament !!
Et cette petite rivière n'est pas fade mais pleine de vie , de calme de courant fort , d'ombre de lumière ....
" Quand ils font mal " Etincelle , jamais il n'est écrit par l'auteur qu'ils ne font que du mal comme tu l'écris !!

3. Etincelle 29/06/2010

Ne t'inquiète pas Yves, moi aussi, j'aime bien les petites rivières et aussi les grandes et aussi les ruisseaux et aussi les torrents et aussi les fleuves ...
Et aussi les mers et les océans ...
Et aussi les terres bretonnes , et les terres de montagne, et aussi les autres ...
Et aussi les petites plantes et même les grandes ...
Et aussi les insectes et les oiseaux ...
Et aussi le ciel ...
Et aussi les volcans ...
et aussi ...
Tout ! Tout ce qui est la nature ...
Même l'être humain malgré ...

4. Dupdup (site web) 04/07/2010

Je préfère aussi, et de loin, la rivière paisible au torrent tumultueux. Histoire d'âge sans doute.

5. Dupdup (site web) 01/08/2010

Cette belle phrase trouvée à l'instant sur le Net :
"Les rimes sont au poème ce que les fleurs sont au jardin."

6. yvon 06/03/2011

Me voila seul depuis plus de vingt minutes à marcher le lontg de la rivière , elle était bruyante, toute en force et à peine teintée, un petit torrent n offrirait pas une telle joie de contemplation, je ne me sentais plus seul .... elle était avec moi ..... comme deux amants l un à coté de l autre , moi marchant sur les galets et elle courant juste à mes cotés.

7. Yves 07/03/2011

Moi aussi j'aime marcher à ses côtés .

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau