Pic vert

Get Adobe Flash player

Picus viridis

Farouche et peu sociable , il se dissimule rapidement dès l'approche et ne se trahit que par son cri fort et ricanant : " Klûklûklû ". Il ne tambourine que rarement  . Il cherche sa nourriture au sol " Fourmis , autres insectes , et des baies " . Il attrape les fourmis dans leur fourmilière grâce à sa longue langue pourvue de barbelures .

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Commentaires (2)

1. gilles (site web) 12/08/2011

Salut Yves,
Magnifique série d'un oiseau qui ne veut pas se montrer avec moi....bravo pour tes clichés.
A+
gilles

2. Le Coz Gérard 12/08/2011

Bonjour Yves,
En breton se dit "kazeg-koad" ou "kilog-koad" ou "labous-koad".
Au Trévoux j'ai toujours entendu "kazeg-koad", littéralement "jument des bois". Et c'est vrai, je trouve, qu'il y a pour son cri bien des similitudes avec le hennissement de la jument.
Nos anciens étaient de fins observateurs n'est-ce pas?
Tu sais quel crédit j'accorde à Pierre Belon (1555).
Lorsque j'ai présenté une séance "topographie" dans une réunion LPO locale j'ai utilisé une photo Pic-vert de Jacques le Baill pour souligner ce que l'on désigne par "moustache" chez un oiseau car il en est bien pourvu.

Amitiés,
Gérard

PS: Je me réjouis de te retrouver de nouveau dans un bon rythme de croisière de qualité et d'intérêt!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau