Bruant des roseaux

Emberiza schoeniclus

Le mâle en livrée nuptiale a la tête et la gorge noires , séparées du dos par un collier blanc . L'habitat de cet oiseau est , les roselières et bords des eaux avec bosquets et prairies humides . Lors de la migration , on peut les apercevoir sur les terres cultivées . Chez moi , il est présent toute l'année et dans le jardin il viens à la mangeoire en hiver . Il se nourrit essentiellement de graines d'herbes ; il y ajoute en été , de petits insectes , des escargots et des vers .

Image hébergée par servimg.com

Commentaires

  • Pascal
    Bonsoir Yves,
    Un petit oiseau à rencontrer absolument qui me parait intéressant
  • gilles
    Magnifique rencontre, bravo mon ami...
    Bonne fin de semaine
    A+
    gilles
  • Dupdup
    Le bruant des roseaux devient si peu commun chez moi, en Franche-Comté ... !
    Je me rappelle d'une époque lointaine où je l'avais même tous les ans au poste de nourrissage en fin d'hiver. C'était il y a trente ans.
  • Le Coz Gérard
    • 4. Le Coz Gérard Le 02/03/2011
    Bonjour Yves,
    Très bien tes photos faites à Kerdallé le 27/02/2011 et qui viennent enrichir ta galerie.
    Voici ce qu'en dit E. ROLLAND en 1877
    "" Ce bruant qui ressemble à un moineau fréquente les lieux marécageux où il y a des roseaux, on le nomme:

    FRANCE: bruant d'eau, des roseaux, moineau d'eau
    ANJOU: paisse des prés, verdier d'osiers charbonnier, cray
    JURA: moineau des joncs
    GARD: chic des palus
    PROVENCE: chic deis palus
    TOULOUSE: chic bartassi
    HERAULT: chinouais
    GIRONDE: chip
    BERRY: alui
    SALERNE: pigneux
    SAVOIE: casse-millet
    NAPLES: ziccode canne
    ANGLETERRE: readsparrow
    HOLLANDE: riet musch
    °°Faune populaire de France°° _ 1877--1915 ""
    Amitiés,
    Gérard