La folle histoirte des algues vertes ( suite 4 )

Article dans :

Cliquez

 

Une petite cinquantaine d'agriculteurs riverains et amis , se sont retrouvés jeudi après-midi , dans une ferme de Plogonnec près de Locronan .

ils ont manifesté, dans le calme  leur mécontentement lors d'un contrôle des services vétérinaires dans le cadre du plan «Algues vertes», chez l'un d'entre eux.

Petite phrase de Christian Hascoët, agriculteur à Guengat , qui montre bien le ras le bol de ces petits agriculteurs qui font de gros investissements très coûteux pour tenter de de stopper la destruction de l'environnement ,  alors que de son côté le gouvernement les laisse tomber lorsqu'il est question de discuter et de défendre le prix du lait et autres produits de leur travail :

«On a l'impression d'être toujours observés. En général, les contrôles sont bons car on fait bien notre métier. On n'arrive pas à comprendre la situation des algues vertes sur le bassin versant. D'un côté, on contrôle et quand il s'agit de défendre les prix, les politiques sont aux abonnés absents»

Alors ,  Comment faire des investissements quand on a déjà du mal à simplement nourrir la famille avec le fruit de son travail ?

Mais là il est vrai , nous parlons des petits exploitants .... Mais les gros ( car il y en a !! ) , font-ils les efforts nécessaire dans le bon sens pour que cette histoire " d'algues vertes" stoppe un jour ?

 Et toi à la maison ? Et moi au travail ? Et nous chaque jour dans la vie ? .... Humm , humm !!

Commentaires (6)

1. Marc Solari (site web) 21/08/2010

Eh oui c'est toujours pareil tous le monde veut bien faire des efforts mais il faut toujours que ce soit le voisin qui commence .Sommes nous près à payer plus cher le lait ou la viande ? pour avoir en échange une agriculture responsable ce n'est pas si sur .
Il est vrai aussi que nos hommes (ou femmes) politiques naviguent au gré du vent et ne conduisent pas une politique cohérente et responsable qui serait déjà le début de la solution .Les syndicats agricoles du moins le plus grand ne défend lui que les intérêts
des gros exploitants sans ce soucier de ce que deviennent les petites exploitations qui peinent à s'en sortir.
Bref on a pas fini de parler des algues vertes et de quelques autres problèmes moins visible mais tout aussi sérieux .
Marc

2. Dupdup (site web) 24/08/2010

Je pense que le consommateur, de par ses choix, est avant tout responsable de ce problème d'algues vertes.

3. Yves 25/08/2010

Et oui , l'offre et la demande ... Combien de ménages font des économies surtout sur la bouffe pour pouvoir "profiter " de La High-Tech ?
Alors que pour notre santé et pour la pérennité de nos petits agriculteurs ils faudrait que ce soit le contraire .
Mais bon , lorsque je vois comment consomment nos enfants , je crains qu'il sera difficile de faire demi-tour !!

4. Dupdup (site web) 27/08/2010

O, tu sais, nos enfants, par la force des choses,seront bien obligés de faire demi-tour.

5. Friquet (site web) 22/12/2010

l’agriculture n’est pas la seul responsable à ce problème.
A l’heure d’aujourd’hui, les discours au sujet des algues vertes diffèrent et se contredisent. Une partie de la population ne sait plus à quoi s’en tenir et se réfère aux médias qui n’hésitent pas à mettre le doigt sur les agriculteurs.
Étant fils d’agriculteurs, et souhaitant l’être plus tard, il nous a paru intéressant d’étudier ce sujet polémiqué au travers de ce PIC (projet d’initiative et de communication) lors de nos études en BTS ACSE.
Pour mener à bien ce projet, nous avons réaliser le clip d’une minute que vous pouvez visionner sur le blog (http://picalguesvertes.wordpress.com/) . Ce clip, est en quelque sorte la bande annonce d’une vidéo plus longue que nous avons réalisé nous-même.
Et ce que vous dite sur l’amendement »Loi de modernisation agricole » na strictement rien à voir avec ce que vous dites, alors quand on ne s’ai pas de qu’es-que l’on parle, on ne dit surtout rien

"L'agriculture n'est pas seule responsable des algues vertes"
c'est vrai dans la mesure où ce n'est pas l'azote mais les phosphates qui intensifie le phénomène. Les phosphates, pour information se fixent dans le sol (donc pas lessivés), leur seul moyens de rejoindre les cours d'eau sont par l'érosion des sols (fuite par ruissellement...) . C'est là que l'on peut attribuer une certaine responsabilité à l'agriculture mais de faible part lorsque l'on vois les quantités anormales que rejettent certaines stations d'épurations

6. Yves 22/12/2010

Je suis bien d'accord avec toi Friquet sur le point que ce n'est pas seule l'agriculture qui est responsable des algues vertes ... d'où cet article (quand on veut bien le lire jusqu'à la fin ) . Nous sommes tous responsables quelque part de cette situation .
Par contre explique moi cette phrase :
"Et ce que vous dite sur l’amendement »Loi de modernisation agricole » na strictement rien à voir avec ce que vous dites, alors quand on ne s’ai pas de qu’es-que l’on parle, on ne dit surtout rien "

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau