Quatre sur 118 !!!! Pauvres Gravelots

2010

Mauvaise année sur le site de Trévignon pour les gravelots à collier interrompu

Sur le site des dunes et étangs de Trévignon, les amateurs de plage doivent cette année cohabiter avec les enclos réservés à la protection du gravelot à collier interrompu. Dans le cadre de Natura 2000, une démarche de sensibilisation et de protection de l'espèce a en effet été mise en place, avec des résultats encourageants jusqu'à présent. Pour veiller au grain depuis le mois d'avril, Maxime Pfohl, jeune écovolontaire de Bretagne Vivante, a suivi les couples de gravelots afin d'assurer la protection des nids grâce aux enclos.

Quatre sur 118

«Malheureusement, les corneilles ont fait beaucoup de dégâts. Sur les 118 oeufs dénombrés au sein des 48 nids, seuls 17 poussins ont éclos. Et à ce jour, nous en comptons seulement quatre!» Le travail de Maxime s'achève ce week-end. «Avec la hausse de fréquentation sur le site, et la faible qualité des oeufs de reponte, les chances d'aboutir sont maintenant quasiment nulles».

Le travail de sensibilisation et d'information qu'il a effectué en parallèle va se poursuivre au sein de Bretagne Vivante, notamment auprès des propriétaires de chiens. Les chiens sont en effet interdits sur le site des dunes et étangs, même en laisse, du 15 mars au 15 août, et toute l'année sur les plages.

Propos recueillis dans le Télégramme de Brest


Grand Merci à Maxime

d'avoir donné de son temps à ces oiseaux qui ont malheureusement de plus en plus de mal à se reproduire sur nos plages .

 

Photo Yves Le Presse

Commentaires (13)

1. Gérard Le Coz 13/07/2010

Bonjour Yves,
Encore une information qui m'intéresse. Pourtant, en tout cas cet extrait du "Télégramme", pêche me semble t-il par omission. Aussi voudrais-je ajouter ce complément en citant précisément la plaquette "AIDEZ NOUS A PROTEGER LE GRAVELOT A COLLIER INTERROMPU" Partenariat "Bretagne Vivante"/Commune de Trégunc (Publication 2006).
" Une espèce menacéee
_ Cet oiseau niche sur les hauts de plage et sur les lagunes. En Bretagne il ne reste que 150 couples nicheurs répartis sur une dizaine de sites. A Trévignon, l'effectif est passé de 25 couples dans les années 1990 à seulement 2 actuellement. La plage de Penloc'h constitue l'un des derniers bastions de l'espèce en Cornouaille"_
A l'été 2007, grâce à Gildas Monnier, écovolontaire de "Bretagne Vivante", j'ai pu découvrir les nichages en cours des 6 couples nicheurs de l'époque.
En 2009 il y a eu 15 couples nicheurs.
En 2010, info. recueillie ce matin en téléphonant à la "Maison du littoral", il y en aurait probablement 16. On voit donc que la quantité ne garantit pas la pérennité et combien le présent peut être précaire...
Yves, la prédation évoquée ne concerne t-elle vraiment que les corneilles?
Et pourquoi pas des Choucas des tours ou autres corvidés toujours aussi malfaisants n'est-ce pas. Refrain hélas très, trop connu et qu'on continuera, j'en fais le pari, de nous chanter. Mais je ne nierai pas la réalité si on me la démontre.
Je trouve que la dedans les humains sont bien épargnés. Troublant par rapport à certains constats que j'ai pu faire sur place dans mes périodes de fréquentations du site.
Oui merci à Maxime, à Gildas à Pascale et tous les passionnés, passés, présents et à venir qui se dépensent sans compter.
Avec toujours le grand plaisir de te lire.
Amitiés,
Gérard

2. Arlette (site web) 19/07/2010

Bonsoir Yves

Que de changement sur ce blog
toujours de très belles photos
Bonne soirée

3. Chris (site web) 03/08/2010

Merci Yves d'être passé sur mon blog et dðy avoir laissé un message. Cela m'a permis de découvrir le tien que je suivrai avec plaisir.

4. Maxime Pfohl 14/11/2010

Effectivement cette année les gravelots ont été énormément prédatés par les corneilles. Après quatre ans d'observation et d'apprentissage ces corvidés ont bien compris ce que les enclos cachés comme trésor, malheureusement. Merci en tout cas à toutes les personnes qui m'ont soutenu dans ce programme de protection. j'ai proposé des nouveaux moyens de gestion et de protection pour la saison 2011 à savoir mettre en place des enclos plus grand sur 50 voir 100m en haut de plage (de 0 à 7 m devrait convenir d'après l'analyse des résultats). Une autre solution consiste à mettre une cage de 1mx1mx1m par dessus le nid afin d'éviter les corneilles de manger les œufs. Je préfère la première solution personnellement. Il faudra voir selon les moyens.

5. Yves 15/11/2010

Merci Maxime pour ce témoignage , toi qui était en première ligne tout l'été ... Je crois que Les travaux ont commencé pour ta première solution des poteaux ont été mis en place en haut de la plage . Pour ce qui est des corneilles , elles sont vraiment très nombreuses sur le site ... Plus de 30 il y a 15 jours au bord du Loc'h Louargar ... C'est un oiseau farouche à la vue de l'homme mais , on ne peut pas être là 24h/24 à surveiller les nids .Alors dès qu'on a le dos tourné , 30 corneilles ne sont pas longues à vous nettoyer les nids de gravelots !!

6. Dupdup (site web) 15/11/2010

La corneille noire est sans doute le premier prédateur de petits oiseaux à la période des nids. Quelqu'un a-t-il une autre solution que le tir de cette espèce ? Ou alors faut-il laisser faire la nature ? Vaste question ...

7. Denis .S 16/11/2010

Bonjour ,
C'est vrai que de mettre en place des enclos plus grand sur 50 voir 100m en haut de plage serait peut-être plus judicieux que les enclos actuels qui font des cibles parfaites pour la corneille et pour les curieux.
La belette est aussi bien présente sur le site des dunes de Trévignon , on peut voir une photo de ce mustélidé sur l'une des balades d'Yves .
Personnellement je ne suis pas pour le tire de ces oiseaux que l'on nomme "nuisible" , les effaroucher dans un temps donné , oui . La corneille nettoie les plages et la dune des déchets animales rejetés par la mer comme le goéland . Et pour cette cause , ils sont loin d'être "nuisibles" .
Laisser faire la nature , oui. Mais pour cela il faut apprendre aux personnes qui utilisent la plage pour le sport , la bronzette et les promenades en famille ce qu'est la NATURE
Cordialement
Denis

8. Yves 16/11/2010

A moins de demander aux gravelots s'il ne serait pas possible de retarder plus tard dans la saison leur reproduction !!

C'est vrai que c'est une vaste question que celle que tu poses là Dupdup ...!!
Bon , moi comme Denis je ne suis pas pour le tire des corneilles ( et de tout autre oiseau ) et que laisser faire la nature est évidement la meilleur solution .... Mais à force de laisser faire , une multitude d'espèces disparaît chaque jour de la surface du globe .

9. Le Coz Gérard 16/11/2010

Bonjour Yves,
" De la Corneille. CHAP.II.
(...) Elle hante en touts lieux, & le long des rivages tant des fleuves, que la mer, mägeant du touts choses. (...) La Corneille fait son nid sur la summité des arbres, dont les Corneillaux sont bons à manger, tout ainsi que des Corbeaux & Grayes. On lui attribue l'industrie de fçavoir porter les noix en l'aër, & les laisser tuomber sur les pierres, pour les rompre quand elle ne peut casser de son bec. La Corneile meine guerre contre la Cheveche & se vengeants; l'une mange les oeufs de l'autre la nuit, & l'autre le iour. Lors que la Corneille en se lavät babille beaucoup, signifie la pluye à venir. (...).
Le sixiesme livre de la nature des oyseaux qu'on trouve viander indifferemment en touts lieux: avec leurs descriptions et naïfs portraicts retirez du naturel _ Pierre BELON -- 1555."

Mangeons de la Corneille & rétablissons la Chevêche que diable!!!

Amitiés,
Gérard

10. Dupdup (site web) 17/11/2010

Peut-être faudrait-il interdire certains endroits pendant la période de nidification et autoriser leur fréquentation ensuite. ça serait rigolo ce slogan : "les gravelots au printemps, les travelots en été !"

11. Le Coz Gérard 25/07/2011

Bonjour Yves,
Un an après, je réactive ce fil pour que tu nous fasses un état du suivi et de la protection réalisés cette année par Emilie Le Helloco.
A t-on mis en oeuvre les solutions suggérées par Maxime pour parer la prédation des corneilles??
Après l'année 2010 catastrophique, 2011 est-elle enfin plus réjouissante?
Amitiés,
Gérard

12. Yves 25/07/2011

Au début de la couvaison des enclos grillagés couverts avaient été posés sur les nids mais un coup de vent avait mis le bazar ... Ensuite , je n'ai pas eu le temps de suivre l'évolution de la nidification 2011.
On peut voir l'image de ces enclos sur ce lien
http://i41.servimg.com/u/f41/11/81/94/65/enclot10.jpg

13. Amisekisa 27/11/2013

Hello. And Bye. http://google.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau